• Effectuer une série de prises de vues des machines dans une usine voilà qui paraît facile !

    Dans un atelier, entouré de gens qui s'affairent à leur travail, je dois parfois réaliser, sans gêner les travailleurs ''le portrait'' d'une machine de plus de dix mètres de long sur toutes ses faces, avec parfois peu de recul, en évitant les déformations, avec un éclairage homogène, en isolant au mieux l'objet qui comporte une grande quantité de vannes, de tuyaux, de contacts et divers objets...
    Quand les images sont ''dans la boite'', il faut patiemment détourer chaque détail pour que l'objet final soit exactement ce que l'on obtiendrait dans un studio, ça fait un bon nombre d'opérations qui compliquent un peu le travail.
    Vous voyez ?

    Réaliser un reportage dans un atelier, pour illustrer un métier requiert à peine moins de technique. Il suffit d'avoir l'oeil, d'attendre le bon moment pour réaliser une image à la fois esthétique et explicite.

    Voilà, c'est tout !

    http://www.eri-catherine.com/images/industrie/content/mr148_large.html

    La photographie industrielle

    La photographie industrielle

     

    La photographie industrielle

    La photographie industrielle

    La photographie industrielle

    La photographie industrielle

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vers le milieu des années 70, la photographie en noir et blanc est entrée en concurrence avec la photo couleur. Chaque tendance avait ses adeptes et ses détracteurs. Avec l'avènement de l'ère numérique, la prise de vue en couleur devenue plus abordable et plus simple d'emploi s'est clairement généralisée. Exit les labos, les laborantins ont raccroché leurs blouses tachées de révélateur, désormais remplacés par les ordinateurs !  Les professionnels sont retournés en formations pour apprendre le maniement des nouveaux outils comme Photoshop et quelques autres...
    Après avoir fait ''pâle figure'' le noir et blanc retrouve '' ses couleurs'' et ses lettres de noblesse, notamment en photographie de mariage.

    Le charme vintage du noir et blanc en photo de mariage

    Le charme vintage du noir et blanc en photo de mariage

    Le charme vintage du noir et blanc en photo de mariage

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les moulins de l'Andelle et de l'Epte

    Passionné par la photographie autant que par le patrimoine industriel, j'ai fait le pari d'éditer mon premier livre à compte d'auteur en 2008. Cet ouvrage présentait les moulins, les usines et autres fabriques ayant fait usage de l'énergie hydraulique. Au plaisir de montrer les images des sites qui m'ont séduit, j'ai associé celui de présenter l'histoire des bâtiments et des hommes qui les ont employés à travers l'histoire, sur les rives de l'Andelle. Deux ans plus tard, j'ai récidivé avecun tome 2 dédié à l'Epte, aux confins de la Normandie et de l'Ile de France. Alors que le premier tome dédié à la rivière Andelle était épuisé, il me restait un tome deux orphelin. C'est pourquoi j'ai décidé de rééditer le premier avec quelques mises à jour.

    Aujourd'hui, je suis de nouveau en mesure de proposer les deux ouvrages ensemble ( avec un prix préférentiel) ou séparément :

    Tome 1 : Balade au fil de l'eau Andelle : 30 €
    Tome 2 : Balade au fil de l'eau Epte      : 28€

    Les deux ensemble 50€ ( frais d'envoi 5€)

    Renseignents Eric Catherine dit Duchemin : 06 48 44 16 92

    7, rue du Bout de Bas - 27480 LYONS-LA-FORET

    Les moulins de l'Andelle et de l'Epte

    Les moulins de l'Andelle et de l'Epte

    Les moulins de l'Andelle et de l'Epte

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire