• Billet d'humeur et de mise en garde contre les ''enfants de P...'' d'Al Capone

    Ce message s'adresse premièrement à mes confrères photographes professionnels qui rétribuent des sites comme StarOfService et d'autres pour pouvoir consulter des annonces et trouver des missions  ( reportages ou autre types de prises de vues ), d'autre part à tous les professionnels suceptibles d'utiliser ces vecteurs d'affaires.
    Ceux qui y ont recours savent combien il est difficile de trouver des contacts sérieux, dans la mesure où chaque annonce est visitée par un grand nombre de professionnels.
    Etant, que l'on me pardonne ce raccourci trivial, le ''con qui paie'', il me semble que les vendeurs de contacts devraient se montrer un peu plus vigilants en matière de filtrage des escrocs qui sévissent sur la ''toile'', c'est leur job !
    Voici une dixaine de jours, j'ai répondu à l'une de ces annonces : celle-ci concernait un mariage à couvrir à Paris.
    Après avoir fait une offre, j'apprend que le futur marié  est actuellement en déplacement au Brésil, mais afin de me régler un acompte sur le prestation à venir, il veut connaître mes coordonnées bancaires pour effectuer un virement international type Western Union.  Pour ceux qui l'ignorent, ces mandats fonctionnent un peu comme les remises de chèques, c'est à dire avec un délai de sécurité pour la banque. Donc, le montant annoncé apparaît sur votre solde, mais l'émetteur peut encore vider très rapidement et le bénéficiaire supposé se voit spolié. Sachant cela, je refuse et l'intéressé m'indique que son ''comptable'' m'enverra un chèque. Très rapidement, je prends contact avec mon fournisseur d'annonce pour lui demander de vérifier le contact suspect. On me répond que malgré le sérieux et le souci de délivrer des contacts de grande qualité, des incidents peuvent se produire, mais le montant de ce contact est recrédité sur mon compte. J'oublie un peu l'affaire, mais quelques jours plus tard, Ô miracle, je reçois un chèque de ''mon brésilien'' ! Nouvelle surprise cependant, le montant du chèque est sensiblement plus élevé que prévu. J'envoie un email au ''futur marié'' pour connaître la raison de cette différence et il m'indique que je dois reverser une partie de la somme pour que son ''chauffeur'' achète un bijoux à la ''promise''.
    En bon citoyen, j'ai eu recours à un procédé que je désapprouve le plus souvent : la délation auprès des autorités.
    Dans la même semaine, je répond à une autre annonce pour constater un peu plus tard le même mode opératoire. L'intéressée me fera parvenir un chèque via son ''comptable'', mais elle me demande d'encaisser un montant plus élevé que celui de mon travail afin de rétribuer son D.J.

    Et puis quoi encore ???

    Billet d'humeur et de mise en garde contre les fils spirituels d'Al Capone

    « Un métier et une vocationLes moulins de l'Andelle et de l'Epte »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :